Éditions Antisociales

Nico Jassies
Marinus van der Lubbe et l'incendie du Reichstag
Décembre 2004
 
Au soir du 27 février 1933, un jeune chômeur révolutionnaire hollandais, Marinus van der Lubbe, mettait le feu au Parlement allemand. Il espérait ainsi donner le signal de l'insurrection des ouvriers d'Allemagne, encore solidement organisés et puissamment armés, contre un système qui venait de placer démocratiquement Hitler à sa tête avec la passivité complice des leaders « socialistes » et « communistes ». Mais à l'aube du lendemain, la presse « ouvrière » était unanime à dénoncer la « provocation nazie » dont Van der Lubbe, arrêté en flagrant délit aurait été l'instrument ; ses véritables motivations étaient noyées dans un flot de calomnies, et lui-même était décapité onze mois plus tard, broyé par les mensonges en miroir des machines de propagande nazie et stalinienne, au terme tragique d'une grotesque farce judiciaire. Le prolétariat allemand ne se souleva pas, et fut écrasé sous la botte nazie.

L'étude de Nico Jassies que nous avons traduite est l'indispensable synthèse des recherches les plus abouties sur l'incendie du Reichstag, faite en 2000 par l'un des meilleurs connaisseurs du sujet. Dans une postface inédite rédigée à l'attention du public français, l'auteur montre comment la mémoire de l'événement a pu être si longtemps falsifiée, et peut l'être encore, par les historiens mercenaires partisans du grand sommeil, et dénonce aussi les manœuvres de deux écrivains « libertaires » qui ont récemment instrumentalisé la vérité historique pour défendre quelques-uns des mensonges qu'ils croient, ou feignent de croire, être la vérité d'aujourd'hui.
 
  Autour de Marinus van der Lubbe et l'incendie du Reichstag :
Cher camarade ! (film de Ruud de Heus, 18 min., 1967) :
      - Télécharger le film - MP4 (ZIP / 819 Mo)
      - Présentation et fiche technique (pdf)
Carnet de route de Marinus van der Lubbe
« À Van der Lubbe assassiné » (Alphonse Barbé, 1934)
Lettre de Fritz Tobias à Nico Jassies
Lettre des Éditions Antisociales à Yves Pagès, le 3 mars 2005
Massacre à la tronçonneuse
  Communiqué des Editions Antisociales à propos de l'édition italienne du livre de Nico Jassies sur Marinus van der Lubbe et l'incendie du Reichstag (août 2008)
Pourquoi on manipule l'histoire
  (supplément au communiqué « Massacre à la tronçonneuse ») (août 2008)
 
192 pages + 8 pages
hors texte traduit du
néerlandais
 
14 x 20,5 cm
 
ISBN 2-9521094-0-0
 
8 €
 
 
 
 FLAT-BOX Lab. Design, Php, Architecture