Nosotros  
Brave New World

film catastrophe

   Durée: 18 min.
  Version originale française
Sous-titrages anglais et néerlandais
DVD :  7 €


Paru en novembre 2001

Réalisé en France en novembre 2001, Brave New World est à notre connaissance le premier, et à notre avis le meilleur de tous les films critiques sur les attentats du 11 septembre. C’est aussi celui qui, bien qu’il ait été vu de Bruxelles à New York, de Séoul à Cotonou, a été jusque-là le plus systématiquement occulté par tous les pseudo-experts de l’événement, des plus « officiels » aux plus exaltés « théoriciens du complot », tous unis, pour une fois, dans une même conspiration du silence.

_______________________________________________

Extraits de la voix-off :

« Le 11 septembre 2001, les médias du monde entier, instantanément mobilisés dans l’une des plus vastes opérations de propagande jamais menées, rivalisaient d’amateurisme, de crédulité, de fanatisme, dans l’annonce d’une Apocalypse terroriste. »

« D’ailleurs, dans un monde surveillé par Echelon et ses multiples avatars, sur un terrain préparé par cinquante ans de guerre secrète contre la menace dite communiste, un réseau occulte de comploteurs fanatiques surpassant les services qui dès l’origine lui ont permis d’exister est une absurdité logique autant qu’une impossibilité pratique. »

« Tous se hâtent de se donner les moyens d’en finir avec le vaste mouvement de rejet qui les inquiète tant et qui, de Seattle à Téhéran, de Pretoria à Tizi-Ouzou, recherche ses moyens et ses buts ; et tous se hâtent de savourer leur éphémère triomphe. »

« Les diverses “théories de la conspiration” ont pour résultat d’émietter la vérité, puis d’en intégrer chaque parcelle au sein d’une pseudo-globalité tissée d’erreurs balourdes et de mensonges paranoïdes, qui s’écroule d’elle-même dès qu’on la confronte à la réalité. Elles sont ensuite utilisées dans divers milieux pour réfuter instantanément, par le seul bruit de leur nom, toute critique authentique que n’auraient pas suffi à faire disparaître les diverses agences de l’organisation du silence. »

« La provocation du 11 septembre a inauguré un XXIe siècle qui d’ores et déjà s’apprête à y ressembler trait pour trait : un film catastrophe réalisé par des idiots, plein de bruit obscurantiste et de fureur terroriste, qui ne signifie rien. »

  _______________________________________________

  Lire le texte intégral de la voix-off sur le site du Fin mot de l'Histoire (traduit aussi en allemand, en anglais, en espagnol, en néerlandais et en polonais)

  Visionner en ligne la version internationale (sous-titrée en anglais)

  Télecharger la version internationale


 
Webmaster : FLAT-BOX Lab. Design, Php, Architecture